A I J A

communiqué – Covid-19

Delémont, le 26 mars 2020
Pendant ces journées difficiles, l’association interjurassienne (AIJA) souhaite communiquer sa position.
La santé de la population, du personnel aux bureaux et sur les chantiers priment avant tout. Nous saluons et soutenons les mesures drastiques prises dans notre pays pour stopper la propagation du virus. Le respect des règles d’hygiène est essentiel pour maintenir les activités professionnelles de nos membres. Pour eux, le télétravail se prête et nous osons espérer que nos membres sont prêts tant par leur organisation que par leur infrastructure. Le secteur de la planification dans le domaine de la construction et de l’urbanisation se trouve transposable à domicile dans sa quasi intégralité et est donc parfaitement en mesure de fournir les prestations associées aux maîtres d’ouvrage. Pour les architectes du Jura et du Jura Bernois cela signifie garantir un volume d’activités suffisant leurs permettant d’éviter de recourir à la réduction des horaires de travail (RHT) ou du moins de manière limitée.
 
Alors que bon nombre de bureaux d’architectes se sont rapidement organisés pour travailler à distance, il s’avère aujourd’hui essentiel de maintenir et faciliter les appels d’offres et les procédures liées aux marchés publics, permis de construire, autorisations cantonales et autres démarches usuellesde la branche. Des procédures maintenues constitueront la base de la poursuite des activités et la garantie d’un retour à la normale. Elles éviteront de prolonger une situation économiquement déjà difficile aujourd’hui. Pour l’instant les procédures administratives pour lesquelles un dépôt public est nécessaire sont suspendues dans le canton du Jura. Cela implique qu’il est renoncé à tout nouveau dépôt public jusqu’à nouvel avis. Nous espérons vivement que les autorités trouveront rapidement des solutions (p.ex. mise en route de la plateforme Jurac pour l’ensemble des communes jurassiennes) pour permettre aux architectes de continuer leurs projets et les demandes des permis de construire.
 
L’évolution de la situation va manifestement dépendre de la durée de la présente crise dont il s’agit de limiter les conséquences. Toutes les associations professionnelles de la construction adhèrent à la fermeture des chantiers partout où cela s’impose, et à l’interruption temporaire des activités qui présentent un risque. Mais au-delà des règles de sécurité qui doivent impérativement être respectées, le comité de l’AIJA considère que c’est nécessaire et utile pour le pays de poursuivre les chantiers où les règles d’hygiènes sont garanties et mises en œuvre. Nous rappelons aux directions des travaux d’assumer leur responsabilités pour contrôler que les mesures de protection contre la propagation du coronavirus soient respectées. La checklist du SECO qui a été développée en collaboration avec la SUVA, pour vérifier le respect des règles sur les chantiers peut être téléchargée ici: checkliste_baustellen_covid19_f_2.0.pdf
 
Dans ces temps difficiles, nous estimons qu’il est plus que jamais nécessaire de maintenir de bons liens entre les mandataires, les maîtres d’ouvrage et les autorités afin d’éviter la propagation du virus tout en maintenant l‘activité économique de la branche partout où cela est possible.
 
Pour le comité de l’AIJA:
Toufiq Ismail-Meyer, président
Julien Huguelet, secrétaire
Baptiste Langel, caissier

Comments are closed.